top of page
Rechercher
  • Fabrice Pedro-Rousselin

LE MODE DE FINANCEMENT PRÊT PARTICIPATIF

Dernière mise à jour : 15 janv.





RECOMMANDATION :

Pour ceux qui ont besoin de renforcer les fonds propres de leur entreprise sans se diluer


POUR QUI ?

Toutes les entreprises françaises. Les professions libérales et agricoles ne peuvent

bénéficier d'un prêt participatif et les activités comme le rachat de parts sont exclues.


QUOI ?

Le prêt participatif s'analyse comme un moyen de financement intermédiaire entre le

prêt à long terme et la prise de participation (selon le Dalloz 2009/2010). À l'origine, le

remboursement du prêt participatif est subordonné au remboursement intégral par

l'emprunteur de toutes ses autres créances bancaires (la dette est alors dite "subordonnée").

Il est donc considéré comme du quasi-fonds propres et est utilisé pour effectuer un effet de levier.

Il ne faut toutefois pas confondre le prêt participatif avec le financement participatif

type crowdfunding permettant à tout public de soutenir financièrement un projet auquel il croit.


MODALITÉS GÉNÉRIQUES:

• Prêt à long terme d'une durée de 5 à 7 ans.

• Il ne confère aucun droit de vote au prêteur.

• Il est accordé moyennant le service d'un intérêt fixe, généralement majoré d'une

participation au bénéfice net de l'emprunteur.


AVANTAGES:

Le prêt participatif intègre le haut du bilan, ce qui signifie :

• Les capitaux sont assimilés à des fonds propres.

• Absence de dilution du capital, le dirigeant conserve la direction de son entreprise.

• Permet d'effectuer un effet de levier et aller chercher un emprunt complémentaire.

• Meilleure cotation : le renforcement des fonds propres améliore les ratios d'analyse

financière. L'entreprise se renforce donc auprès de ses partenaires.

• Aucune garantie, ni sur les actifs de l'entreprise ni sur le patrimoine du dirigeant.


INCONVÉNIENTS:

• Le seuil maximum de financement correspond au doublement des fonds propres.

• Les financements de rachat de parts, ou l'investissement humain sont exclus.

• Le prêt participatif peut être coûteux pour l'entreprise compte tenu de taux d'intérêt

importants.

• Il est souvent plus compliqué à mettre en place qu'un prêt classique.

• Peu de structures proposent ce type de prêt actuellement (principalement des

organismes publics ou d'aide à la création et au développement d'entreprise).



30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page