top of page
Rechercher
  • fabricepedro-rouss

Qu'est-ce le mode de financement Adie ?

Dernière mise à jour : 14 juin



L’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes éloignées

du marché du travail et du système bancaire à créer leur entreprise et ainsi, leur propre

emploi grâce, au micro-crédit.


L'Adie a été créée en 1989 par Maria Nowak qui a adapté à la France le principe du micro-crédit. Ce mécanisme financier est inspiré de la Grameen Bank créée au Bangladesh par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 et a largement fait ses preuves dans les pays en voie de développement, en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Aujourd’hui, des millions de personnes à travers le monde vivent de leur travail grâce à ce type de financement.


Depuis ses débuts, les missions de l’Adie sont :

• Financer les créateurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, à travers le micro-crédit,

• Accompagner les créateurs avant, pendant et après la création de leur entreprise,

• Contribuer à l’amélioration de l’environnement institutionnel du micro-crédit et de la

création d’entreprise.


L’Adie permet le financement de la création et du développement des petites

entreprises. L’appui financier peut prendre plusieurs formes :

• Des micro-crédits

• Des prêts d’honneur

• Un financement Nacre (utilisé pour compléter le micro-crédit)

• Accès facilité aux différentes aides régionales, comme « IDéclic Prim’ » Auvergne

Rhône Alpes.


En plus du financement, l’ADIE propose aux créateurs d’entreprise un accompagnement personnalisé en vue de les aider à maîtriser les différents aspects liés au démarrage et au développement de leur activité. Elle peut prendre différentes formes selon les besoins :

• Des formations collectives pratiques individuelles ou collectives

• Des rendez-vous individuels avec des « conseils d’expert »

• Une plateforme d’assistance téléphonique

• Un tutorat individuel



Pour qui ?


Pour les créateurs d’entreprise exerçant leur activité en France métropolitaine et en Outre-mer, n’ayant pas accès au crédit bancaire : les demandeurs d'emploi et les allocataires de minima sociaux, et les salariés précaires dont les besoins de financement ne sont pas couverts par les banques.


Tout type de statut ou régime d’entreprise (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, règlement en CESU, EURL, SARL, etc.) et tout type d’activité (vente sur les marchés, services aux particuliers et aux entreprises, bâtiment, artisanat, commerce en boutique, vente sur internet, transport, restauration, etc...)



Quels en sont les avantages ?


• Peut jouer un rôle intéressant pour le créateur ne disposant pas de fonds suffisants pour constituer ses apports ou ne disposant pas d’un patrimoine suffisant pour garantir l’obtention d’un prêt classique.

• Le prêteur ne pourra pas mettre en cause le patrimoine personnel du créateur ou d’un tiers en cas d’absence de remboursement (aucune garantie n’étant demandée).

• Emprunts sans intérêt.



Quelles en sont les modalités génériques ?


Âge maximum de la société : 6 mois

Taux d’intérêts :

• Micro-crédit jusqu’à 6 000€ : 7,63% (taux fixe)

• Micro-crédit entre 6 001€ et 10 000€ : 7,69% (taux fixe)

• Nacre : à taux 0%,

• Prêt d’honneur : à taux 0%




7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page